Café microlot Jairo Mora
Café microlot Jairo Mora
Café microlot Jairo Mora
  • Charger l'image dans la galerie, Café microlot Jairo Mora
  • Charger l'image dans la galerie, Café microlot Jairo Mora
  • Charger l'image dans la galerie, Café microlot Jairo Mora

Café microlot Jairo Mora

Prix normal
$22.95
Prix réduit
$22.95
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Frais d'expédition calculés lors du paiement.

La série Union Microlot cherche à promouvoir des entrepreneurs.es avec de nobles initiatives et dont les cafés se démarquent, en payant un prix respectueux du labeur et de la qualité qui en découle.

Jario Mora 340g

Provenance : San Isidro de Leon Cortés Tarrazu, Costa Rica

Notes de noix, d'arachides, de chocolat et d'agrumes. Variété Catuai et Caturra. Procédé Miel

"La station de lavage de Jairo Mora a été nommé en l’honneur de son grand-père,
Don Amancio, qui faisait ses premiers pas dans la caféiculture il y a plus de 80 ans.
Jairo a donc grandi sur les fermes familiales, toujours partant pour donner un coup
de main à ses aînés. Ses frères et soeurs partis pour la grande ville, il est resté le
seul caféiculteur, véritablement passionné par le travail en nature.

Rapidement, Jairo a développé une fascination pour la germination du café, ce qui
l’a amené à avoir sa propre pépinière où il y fait pousser toutes sortes de variétés. Il
est fier de pouvoir lui-même approvisionner ses plantations en vigoureux jeunes
plants et aussi de pouvoir fournir aux fermes du voisinage. Jairo se passionne
également pour la culture d’avocats, s’avérant être un bon revenu alternatif tout en
allant de pair avec la culture du café.

Il y a environ 8 ans, Jairo et sa famille ont remarqué que leurs plantations souffraient
d’un mal. Les caféiers produisaient moins de fruits, les arbres avaient l’air malades
et la terre moins fertile. Malheureusement,les fermiers et fermières étaient toujours
encouragés à utiliser des produits chimiques néfastes, afin de garder les plants forts
et productifs, disait-on. Cependant, après plusieurs années à appliquer ces
pratiques, force était de constater que les terres commençaient à se détériorer. Ils
ont donc pris la décision à ce moment de prendre un tournant écoresponsable.
Plutôt que d’asperger les arbres avec des produits chimiques, ils les soignent
maintenant tous à la main et s’arrangent pour que l’ombrage des uns soient
bénéfiques pour les autres. Depuis, ils ont pu obtenir une certification de Rainforest
Alliance pour les régions protégées de leur ferme. Et tout ce travail investi dans une
agriculture durable a prouvé son effet non seulement en nature mais aussi dans la
tasse.

Grâce à l’entremise des exportateurs Selva Coffee et Hacienda La Minita, Jairo
Mora nous présente un lot en provenance de la plantation de son cousin, à San
Isidro de León Cortés : La Union.

Une fois les fruits de café récoltés sur La Union, Jairo les amène à sa station Don
Amancio pour les départir de leur pulpe. Il tente à ce moment de conserver le
mucilage en entier autour de chaque grain. Il s’agit du procédé Miel (aussi appelé
Honey). Alors que le mucilage est exposé à l’air, Jairo étale la récolte sur des lits de
séchage, stratégiquement disposés sur le pan d’un colline de façon à accueillir les
vents remontant de la Vallée de Rio Pirris. Pour les 2 premiers jours de séchage, le
café ne sera retourné que 3 fois, de manière à encourager une légère fermentation
qui contribue à développer les arômes fruités. Les 13 jours suivants, on retournera le
café toutes les heures pour aider à l’uniformité et à la clarté du goût.
À la 15e journée, les grains devraient avoir perdu assez de densité pour être ainsi
envoyés à la “dry mill”, où ils seront vérifiés, pesés et ensachés avant de partir chez
un acheteur.


Nous apprécions tout particulièrement les notes très franches de noix et de chocolat
que ce café révèle en filtre ou en espresso."